Paul Bérenger considère que le trafic de drogue à Maurice et dans la région de l’océan Indien est «pire que jamais» malgré les grandes déclarations de Pravind Jugnauth. Intervenant lors de la conférence de presse du Mouvement militant mauricien (MMM) du samedi 27 avril, il a fait référence à l’opération «foirée» au large d’Albion le vendredi 19 avril où un bateau de plaisance a été intercepté par la Mauritius Revenue Authority (MRA).

Le leader des mauves déplore que les autorités n’aient jamais utilisé la Dangerous Drugs Act pour geler les comptes bancaires des trafiquants de drogues et à les placer sur écoutes téléphoniques. Malgré les 40 kg d’héroïne saisis (41,6 kg : Ndlr)  à Madagascar, Paul Bérenger est d’avis que les 200 kg qui ont échappé aux autorités malgaches le 21 avril parviendront certainement à atteindre les côtes mauriciennes.