«A chaque fois que le MSM est au pouvoir, le pays connaît un développement sans précédent.» C’est l’affirmation du ministre du Logement et des Terres, Mahen Jhugroo, qui animait la conférence de presse hebdomadaire de la majorité ce samedi 27 avril, au Sun Trust, aux côtés de ses collègues Leela Devi Dookun-Luchoomun, Eddy Boissezon et Fazila Jeewa-Daureeawoo. Tout ce beau monde a énuméré les réalisations et les chantiers en cours dans le pays pour tenter de rallier la population ainsi que leur partisans au meeting de l’alliance Mouvement socialiste militant/Muvman Liberater le mercredi 1er mai à Vacoas.

Pendant les quatre dernières années, le Parti travailliste et le Mouvement militant mauricien n’ont pas organisé leur meeting du 1er mai, a rappelé Jhugroo. «Zot finn kasiet… 4 an zot pa’nn fer miting», a noté le ministre du Logement et des Terres. Pour le ministre de l’Education, «li inportan ki sak mauricien vinn à Vacoas». Du côté du Muvman Liberater, Eddy Boissézon a estimé que c’est l’Alliance Lepep «qui peut apporter des solutions pour le développement du pays».

Ce 1er mai, le ministre de la Fonction publique estime que les Mauriciens doivent se rendre à Vacoas pour «remercier le gouvernement» de l’Alliance Lepep. Quant à la vice Prime minister, elle a tenu à souligner que c’est ce gouvernement qui a instauré la mesure «historique» du salaire minimum.