«Une catastrophe ambulante». «Misie konn tou». «Une recette à catastrophes». Paul Bérenger a puisé dans son répertoire pour critiquer Etienne Sinatambou, ministre de la Sécurité sociale, lors de la conférence de presse du Mouvement militant mauricien (MMM) ce samedi 27 avril. Selon l’ancien Premier ministre, le dossier des indemnités aux victimes des inondations a été mal géré du début à la fin.

Il dénonce notamment le discours tenu par le ministre au Parlement le mardi 16 avril dernier. Il pense que son discours n’a fait qu’accroître les demandes d’indemnisations après les inondations du début du mois. Il trouve également «inacceptable» que la police soit tenue responsable des constats des dégâts alors qu’il existe un ministère pour un tel travail.

Etienne Sinatambou, conclut-il, n’a jamais cessé de traîner des casseroles, même sous un gouvernement de Navin Ramgoolam et qu’il est la «dernière personne à qui confier de tels dossiers».